Présentation de la chiropraxie

Qu'est ce que la chiropraxie ?

La chiropraxie est un art, une science et une philosophie. C'est une profession de santé curative et préventive qui maintient le corps dans son état de santé optimal.

  • Un art parce que l'acte chiropraxie appelé AJUSTEMENT exige un toucher spécifique et une dextérité particulière hors du commun. Exclusivement manuelle, la chiropraxie est une discipline précise, dosée, minutieuse et exacte.
  • Une science parce que la chiropraxie se réfère à l'anatomie, la physiologie et la neurologie et met en évidence la relation existante entre certains troubles de la santé, le système nerveux, la colonne vertébrale et le bassin, selon une expérience clinique vérifiée. Elle repose sur des compétences et une connaissance approfondie du corps humain.
  • Une philosophie qui considère le corps dans son entier, le patient dans son individualité et qui insiste sur l'éducation du patient face à sa responsabilité dans la gestion de sa santé.

Une profession de santé douce et préventive qui cherche à comprendre le langage du corps dans toutes ses formes d’expressions, assurant la restauration et l'entretien du capital santé par l'ajustement de la structure du corps.

En effet, la colonne vertébrale et le système nerveux sont intimement liés. La moelle épinière est une véritable « autoroute de l’information nerveuse». Un traumatisme, une mauvaise position, une alimentation déséquilibrée ou un stress peuvent provoquer des « subluxations vertébrales» générant ainsi des interférences nerveuses, des tensions musculaires et/ou des troubles organiques. La Chiropraxie traite les symptômes liés aux troubles de la colonne vertébrale et de toutes les articulations périphériques (épaules, poignets, genoux...) dans la limite de ces compétences. Elle cible les articulations en perte de mobilité dont elle restaure le mouvement et lève ainsi les blocages mécaniques du dos et des autres articulations. Elle redonne une mobilité de toutes les structures osseuses du crâne au bassin, permettant ainsi aux muscles et aux nerfs de mieux fonctionner.

Le chiropracteur est un thérapeute de premier contact. Les patients peuvent le consulter directement. Le diplôme de Chiropracteur lui confère la possibilité de procéder au diagnostic et au traitement des pathologies et des différentes atteintes qui relèvent de sa compétence.

A ce titre, il n'hésitera pas à pratiquer des examens, à vous référer pour avis ou pour traitement complémentaire vers un autre praticien selon les nécessités de l'état de santé du patient.

Le traitement chiropratique ne se substitue jamais à un traitement médical mais intervient en complément dans l'intérêt du patient. En cas de doute, le chiropracteur n'hésitera pas à le rediriger vers son médecin traitant.

Un peu d'histoire ...

DD PALMER

Même si l'histoire des manipulations vertébrales remonte jusqu'en chine (vers 2600 avant JC), c'est en 1895 que Daniel David Palmer en fonde les bases solides de pratique et d'enseignement : LA CHIROPRAXIE.

A l'époque Palmer est un magnétiseur très réputé, mais c'est en donnant une grande claque dans le dos d'un patient sourd depuis l'enfance (Harvey Lillard) qu'il débloque une vertèbre dorsale et fait recouvrir pour un temps l'ouïe à ce monsieur. Une profession est née : la Chiropractic (appellation américaine) !

Le terme «Chiropractic» est dérivé de deux racines grecques : «kheir» signifiant «mains» et «praktikos» «mis en action». Ce terme est inventé par l'un des patients de Palmer, le Révérend Samuel H. Weed. On comprendra aisément par la suite que «Chiropractors» fut vite transformé par les français en «chiropracteur».

Palmer développa sa technique en s'appuyant principalement sur l'anatomie et la radiologie. Il créa, deux ans plus tard, en 1897, une école qui prendra ensuite le nom de «Palmer College of Chiropractic», célèbre collège de chiropraxie qui existe encore à Davenport.

B.J. PALMER

Son fils Bartlett Joshua Palmer contribua à développer et à répandre cette profession dans tous les Etats-Unis et le monde entier. Il fut l'un des plus grands innovateurs en radiologie, créa même l’ancêtre de l'électroencéphalogramme.

Son caractère et ses inventions vont faire de la Chiropraxie une profession à part entière et respectée. L'opposition médicale de l'époque face au succès grandissant de la chiropraxie dans tous les Etats-Unis amène de nombreux procès jusque dans les années 70.

L'Association Médicale Américaine (AMA) perdit finalement plusieurs procès à la suite, dont un retentissant : le procès Wilk (1976) ; en 1990 la cour suprême des USA déclare l'AMA coupable de conspiration !

Depuis lors la Chiropraxie n'a cessé d'évoluer, de se moderniser, elle est passée en un siècle du statut de médecine parallèle ou alternative à celui de profession de type médical, reconnue et réglementée dans 44 pays.

L'enseignement est aujourd'hui universitaire dans de nombreux pays. La recherche, active, est effectuée par des équipes compétentes dans des centres de référence.

La Chiropraxie produit à elle seule 80% de la recherche internationale sur les manipulations vertébrales, les médecins 15 % et le reste pour les ostéopathes.

Règlementation Française de la chiropraxie

La profession de chiropracteur existe depuis la fin du 19ème siècle.

En 1993, la World Federation of Chiropractic devient membre de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), selon laquelle la chiropraxie, médecine douce, est l’une des prises en charge efficaces des troubles neuro-musculo-squelettiques.

2002 : la chiropraxie est reconnue par le ministère de la santé

Installés en France depuis près d’un siècle, les chiropracteurs français ont attendu la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, dite loi Kouchner, avant d’être reconnus et de voir « l’usage du titre de chiropracteur […] réservé aux personnes titulaires d’un diplôme ».

En savoir plus :

2011 : les chiropracteurs deviennent les seuls thérapeutes non médecins autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans avis médical

En 2011, le décret relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie définit ce statut très favorable, dans le paysage français des thérapies manuelles, en vertu de la qualité des preuves scientifiques sur l’efficacité de la chiropraxie comme de la qualité de la formation reçue par l’ensemble des professionnels diplômés en exercice. 

En savoir plus :

  • Lire le décret n° 2011-32 du 7 janvier 2011 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie sur Légifrance ;
  • En 2011, l’Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale (INSERM) publie une étude qui indique que “Dans les lombalgies aiguës ou subaiguës, la chiropratique semble efficace, avec une efficacité d’un ordre de grandeur comparable à l’efficacité des traitements alternatifs médicaments, chirurgies, kinésithérapie”.

2013 : les chiropracteurs sont enregistrés auprès de l’agence régionale de santé

Comme tous les professionnels de santé et les autres usagers de titres professionnels du champ sanitaire (ostéopathes et psychothérapeutes notamment), les chiropracteurs français se voient désormais attribuer un numéro ADELI. Cela garantit la vérification du diplôme des professionnels par leur agence régionale de santé. 

En 2013, tous les chiropracteurs membres de l’AFC ont été enregistrés auprès de l’ARS et ont reçu un numéro ADELI après que leur diplôme ait été vérifié.

En savoir plus :

2018 : un décret révisant la formation et un arrêté ont été publiés par le Ministre des Solidarités et de la Santé et le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’innovation. Ce décret a reçu l’avis favorable du Conseil National de l'Ordre des Médecins et de la Haute autorité de Santé française. Il a été contresigné par le ministre de la santé et par celui de la formation supérieure et de la recherche.

En savoir plus :

Plus de 40 pays dans le monde attribuent un statut légal à cette profession : elle y est souvent réglementée sous le titre de Master ou d’un Doctorat. Dans certains pays les chiropracteurs sont habilités à réaliser des radiographies et à prescrire des arrêts de travail. Les soins chiropratiques sont parfois même pris en charge par les systèmes nationaux d'assurance maladie.

La chiropraxie en vidéos

Hqdefault

Qu'est ce que la chiropraxie ?

458758494 640

Bienvenue à la chiropraxie

Hqdefault

Rond Point

Hqdefault

Association des chiropraticiens du Québec

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à MDSL

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.